Birgit Van Hout

En tant que représentante régionale du Haut Commissariat des Nations Unies pour les droits de l'homme à Bruxelles, Birgit Van Hout a rejoint le conseil d'administration de Fairtrade en 2019, animée par une passion pour la justice économique et sociale. Le droit à un salaire juste et à des conditions de travail équitables sont inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l'homme. De surcroît, le modèle Fairtrade est un moyen de mettre en œuvre les objectifs de développement durable à l'horizon 2030, qui fait appel aux États, au secteur privé, ainsi qu'à la communauté internationale de ne laisser personne pour compte.

Diplômée en droit de l'Université de Louvain (KUL), titulaire d'une maîtrise en politique internationale (ULB) et d'un diplôme de troisième cycle en droit international des droits de l'homme (Université de Genève), Birgit Van Hout a exercé les fonctions de conseillère juridique auprès du Commissaire général aux réfugiés en Belgique avant de se lancer dans une carrière internationale. Depuis 1997, elle a œuvré pour la promotion des droits de l'homme et de la démocratie au Guatemala, au Timor oriental, en Bosnie, en Asie centrale, en Palestine, au Venezuela et au Togo, auprès de divers départements des Nations Unies, de l'Union européenne et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Elle a également dirigé une organisation non gouvernementale (NCCJ) aux États-Unis qui favorisait le dialogue entre les communautés culturelles, raciales et religieuses.

Défenseure de l'égalité des sexes, Birgit a été élue comme point focal pour les femmes par le personnel du Haut Commissariat pour les droits de l'homme pour la période 2016 - 2018. À ce titre, elle a collaboré avec le Conseil exécutif du Secrétaire général Antonio Guterres pour façonner la stratégie de parité entre les sexes à l’échelle du système onusien.