faq

Le système Fairtrade
Qu'est-ce que le Fairtrade

Fairtrade est une alternative au commerce conventionnel. Un produit Fairtrade est reconnaissable à son label bleu-vert. Les instances internationales reconnaissent le système comme étant une façon efficace de lutter contre la pauvreté dans le Sud. Le mode de fonctionnement est comparable à celui du label bio ou FSC (pour le bois durable).

500 millions de producteurs dans le monde fournissent 80 % de notre nourriture. Bon nombre d’entre eux vivent dans la pauvreté. Le principe de base du commerce équitable est clair : « du commerce, pas de la charité ». Les paysans pauvres du Sud bénéficient d’une vie meilleure grâce à un contrat commercial « win-win » conclu entre le paysan et le consommateur.

Les paysans se regroupent en coopératives afin d’investir dans leur avenir. Dans la mesure où le label Fairtrade garantit des conditions de vente justes avec un prix fixe minimum et une prime supplémentaire, les organisations de paysans peuvent plus aisément bénéficier des revenus financiers nécessaires. En échange, elles doivent gérer leurs coopératives selon des pratiques durables et démocratiques. Grâce au commerce équitable, les paysans peuvent lutter eux-mêmes contre la pauvreté, leur position dans la chaîne commerciale est renforcée et ils peuvent prendre leur avenir en main. Il en va de même pour les ouvriers qui travaillent dans des plantations certifiés Fairtrade.

Qu'est-ce que Fairtrade Belgium?

En tant que membre de Fairtrade International, Fairtrade Belgium assure le lien entre l’objectif international et le marché belge : créer un marché pour les produits Fairtrade en Belgique. Notre rôle consiste à développer l’offre et la demande de produits labellisés Fairtrade sur le marché belge et à les harmoniser. Grâce à ce label, nous mettons en contact les consommateurs belges et les paysans du Sud. Fairtrade Belgium octroie uniquement le label à des produits qui répondent aux critères du Fairtrade. Notre organisation n’importe donc rien, elle n’achète rien et ne vend rien. Nous sommes une organisation sans but lucratif, officiellement reconnue comme ONG par les pouvoirs publics fédéraux.

Quelles garanties le système Fairtrade apporte-t-il ?

Grâce à un contrôle indépendant (par FLOCERT), le label Fairtrade garantit au consommateur que chaque produit qui porte le label bleu et vert, répond aux critères Fairtrade internationaux. En achetant des produits du commerce équitable, le consommateur soutient une approche intégrale et durable, qui tient compte des trois piliers du développement durable :

  • Economique : les producteurs reçoivent un prix équitable et la garantie d'un prix minimum pour se prémunir contre les effets les plus nefastes de la fluctuation des prix. Les producteurs bénéficient également d'avantages divers comme l'accès à des formations, ou le préfinancement et bénéficient toujours d’une prime Fairtrade destinée aux investissements communs qui profitent à l’ensemble de la communauté.
  • Social : les producteurs se rassemblent au sein d’organisations démocratiques, ce qui les renforce dans leur position vis à vis du du marché. Avec le commerce équitable, les droits sociaux tels que définis par l’Organisation Internationale du Travail sont respectés, les causes du travail des enfants sont attaquées à la racine, comme d'ailleurs les problématiques de genre.
  • Environnement : les pesticides dangereux et les OGM (organismes génétiquement modifiés) sont interdits, les paysans ont recours à des pratiques agricoles dqui respectent l'environnement, utilisent l’eau avec parcimonie, cherchent des solutions durables pour éliminer les déchets, etc. Beaucoup de produits Fairtrade sont également Biologiques. Aujourd'hui, de nombreux programmes d'adaptation aux effets néfastes des changements climatiques sont menés à travers le monde auprès des coopératives de producteurs certifiés Fairtrade.

Pour en savoir plus sur les standards

Contrôle
Comment les producteurs Fairtrade sont-ils contrôlés ?

Un système Fairtrade crédible repose sur l’application de standards stricts et un contrôle tout aussi strict de cette application. L’organisation Fairtrade Belgium et sa coupole internationale Fairtrade International font procéder au contrôle du respect de ces standards par FLOCERT. C'est une organisation de contrôle autonome et indépendante. FLOCERT répond aux exigences de la norme ISO 65, la norme internationale des organisations de certification pour l’indépendance et la transparence.

Chaque année, des auditeurs se rendent chez les producteurs Fairtrade pour s’assurer qu’ils appliquent bien les standards Fairtrade. Dans certains cas, un rapport donne lieu à des corrections au sein des organisations : amélioration de la capacité de gestion de l’organisation, remplacement des pesticides par des méthodes naturelles, etc. Lorsque des non-conformités majeures sont découvertes ou si les corrections ne sont pas réalisées dans une période déterminée, l’organisation peut perdre sa certification. Les importateurs et les entreprises de transformation sont, eux aussi, soumis à un audit. Le processus de certification se déroule de la même façon.

À quel point le système Fairtrade est-il transparent ?

Le système Fairtrade vise la transparence. Tous les standards, les prix minimum et les primes Fairtrade applicables sont disponibles sur le site Internet de Fairtrade International. FLOCERT réalise des contrôles sur la base des critères converties en compliance criteria’.

Les rapports d’audit des producteurs et des intermédiaires sont disponibles pour les produits ou les commerçants spécifiques. Fairtrade International publie chaque année un rapport de suivi (monitoring report) à partir des audits de chaque organisation de producteurs. Ce rapport, qui donne les chiffres de l’incidence du Fairtrade dans le Sud, est publiquement disponible. Ce rapport forme aussi une base importante pour l'évaluation et le perfectionnement de nos propres pratiques. 

Le label Fairtrade vs les autres labels
Qu’est-ce qu’un label ?

Un label est un symbole qui est placé sur l’emballage d’un produit lorsque ce produit répond à certaines conditions. Le label Fairtrade garantit des conditions économiques, sociales et écologiques rigoureuses qui respectent des standards précis, régulièrement révisés et audités par l'organisme indépendant FLOCERT. 

Quelle est la différence avec d’autres labels éthiques ?

Pour plus d'informations sur les labels, le site Labelinfo.be regorge d'informations intéressantes. 

Fairtrade est-il également Bio ? Quelle est la différence et quelles sont les similitudes ?

La certification Fairtrade n’est pas une certification Bio, mais elle exige que le mode de production soit respectueux de l’environnement. Un prix minimum plus élevé et, pour le café, un prix fixe supplémentaire pour les produits Bio a pour but d'encourager les producteurs à faire le choix de l’agriculture biologique. Dans ce cas précis, le produit que vous trouvez en magasin porte deux labels : Bio et Fairtrade – actuellement, c’est déjà le cas pour plus de la moitié de tous les produits Fairtrade proposés en Belgique.

Fairtrade n’est donc pas seulement attentif aux revenus des producteurs du Sud, l'environnement et le social sont tout aussi importants. Le label inclut des normes qui portent une attention particulière à certains enjeux comme la gesion de l'eau, la qualité des sols, les zones vulnérables, la gestion des déchets. Les pesticides dangereux et les OGM sont strictement interdits par les standards Fairtrade.

Quelles sont les points communs et les différences avec Oxfam ?

Que font les deux organisations dans le domaine du commerce équitable ? Fairtrade Belgium est responsable du label Fairtrade sur les produits de différentes marques qui respectent les standards de Fairtrade. Fairtrade Belgium ne vend donc pas de produits, elle leur appose un label lorsque ceux-ci proviennent de producteurs certifiés. Fairtrade sensibilise également les consommateurs et les entreprises belges en organisant diverses campagnes, et développe un plaidoyer pour que les pouvoirs publics prennent en compte les enjeux du commerce équitable dans leurs politiques. 

Oxfam Fair Trade est l’une des premières marques à avoir commercialisé en Belgique des produits du commerce équitable. Ces produits sont disponibles dans les Magasins du monde-Oxfam (Oxfam-Wereldwinkels en Flandres), dans les magasins spécialisés et certains supermarchés. En tant que mouvement, Oxfam-Magasins du monde comme Oxfam Wereldwinkels œuvrent pour un commerce juste, permettant à tous de vivre dignement. Pour ce faire, elle mène également des actions de sensibilisation.

Les producteurs
Quelle est la part de gain supplémentaire qui revient au producteur grace au Fairtrade ?

Les conditions tarifaires Fairtrade sont valables entre l’acheteur et l’organisation de producteurs. Le prix minimum Fairtrade offre une sécurité aux producteurs lorsque les prix du marché sont bas. En effet, sur le marché mondial, il n'y a pas de limite dans la chute des prix. Le prix minimum Fairtrade sert donc de filet de sécurité en évitant que les prix chutent en deçà d'une limite précise. Lorsque les prix sont élevés, Fairtrade suit le marché. La coopérative agricole reçoit alors le prix du marché, avec en plus, la prime Fairtrade.

En savoir plus sur la fixation du prix minimum et de la Prime Fairtrade.

Qu’en est-il de la main-d’oeuvre dans les plantations et du Fairtrade ?

Fairtrade est destiné en particulier aux coopératives de producteurs à petite échelle (agriculture familiale), mais aussi aux plantations pour un nombre limité de cultures, telles que les fleurs, les bananes et le thé.

Pour ces plantations, les critères Fairtrade concernent la protection des droits des ouvriers, plus particulièrement en matière de salaire, de contrat, de sécurité sociale, de jours de congé,  de congés de maternité, le droit de réunion et d'association, la liberté d’affiliation à un syndicat, le droit à des conventions collectives de travail, la sécurité et la santé au travail et le renforcement de la position des travailleurs. Des normes environnementales exigentes garantissent une production écologique. Les ouvriers décident en commun des projets sociaux ou de formation et peuvent les financer grâce à la prime Fairtrade. Actuellement, Fairtrade International collabore également avec les syndicats et d’autres organismes de certification dans le but de développer des critères salariaux dignes dans les régions où Fairtrade est présent sur les plantations. Nous voulons ainsi faire en sorte qu’à l’avenir le salaire des ouvriers ne soit pas seulement un salaire minimum légal, mais aussi un salaire vital qui permette aux ouvriers de prendre dignement leur avenir en mains.

Les produits Fairtrade
Comment puis-je savoir que mon achat Fairtrade est véritablement équitable ?

Le label Fairtrade s’applique à l’ensemble du produit : il garantit que celui-ci contient autant d’ingrédients Fairtrade que possible. La première condition pour obtenir le label est notamment que tout ce qui peut être Fairtrade doit l’être à 100 % (par exemple : pour être Fairtrade, un paquet de café doit contenir du café 100 % certifié Fairtrade).

Les produits composés de plusieurs ingrédients peuvent également porter le label Fairtrade, du moins s’ils répondent à cette condition supplémentaire : au moins 20 % des ingrédients qui le composent doivent provenir de coopératives certifiées Fairtrade (une barre de chocolat par exemple : le lait n’est pas Fairtrade car il n’existe pas de normes Fairtrade pour ce produit local, mais le cacao et le sucre utilisés doivent être à 100 % produits par des producteurs certifiés Fairtrade et ils doivent représenter au moins 20 % de la tablette de chocolat).

Pour la plupart des produits Fairtrade, aucun ‘mass balance’ n’est autorisé. Le ‘mass balance’ signifie qu’une quantité déterminée de produit fini a été achetée aux conditions Fairtrade, mais que les ingrédients qui composent le produit ne sont pas forcément à 100 % produits par des producteurs certifiés. Le principe est autorisé pour permettre à un plus grand nombre de producteurs de pouvoir participer au Fairtrade. Les bananes Fairtrade, par exemple, proviennent physiquement du producteur certifié Fairtrade et sont donc entièrement traçables. 100% du produit fini dans ce cas sont issus du commerce équitable et commercialisés sous les conditions Fairtrade (pas de ‘mass balance’). Pour le cacao, le sucre, le thé et le jus d’orange, le ‘mass balance’ est autorisé. Par exemple : pour la production d’un thé déterminé, la fabrique achètera du thé à des producteurs Fairtrade, mais aussi à des producteurs non Fairtrade pour que les procédés puissent être réalisés. L’usine de thé peut en effet uniquement vendre le volume de thé acheté à des producteurs Fairtrade sous le label Fairtrade. Idem pour le chocolat, le sucre et le jus d’orange. Donc, qu’un consommateur achète du chocolat labellisé Fairtrade suivant le principe du ‘mass balance’ ou du Fairtrade entièrement traçable, l’impact dans le Sud reste identique. La différence apparaît clairement sur l’emballage : s’il s’agit d’un produit mass balance, l’étiquette porte la mention « commercialisé conformément aux conditions Fairtrade ». Les produits Fairtrade traçables portent la mention : « Certifié Fairtrade et produit par des paysans Fairtrade ».

Pour augmenter l'impact dans le Sud pour les producteurs de certaines catégories de produits (comme le cacao), un nouveau programme a été développé, permettant de reconnaître l'utilisation d'un ingrédient certifié Fairtrade dans un produit grace à un logo différent où l'ingrédient concerné est clairement mentionné: c'est le programme FSI (Fairtrade Sourced Ingredient)

Quels sont les produits disponibles sous le label Fairtrade ?
  • Café & thé
  • Coton (vêtements, linge de maison & vêtements de travail)
  • Bananes & fruits frais & fruits secs
  • Cacao, chocolat & autres friandises
  • Jus de fruit
  • Canne à sucre
  • Riz & quinoa
  • Fleurs
  • Vins & bières
  • Cosmétiques
  • Bijoux
  • Glace & desserts
  • Pâte à tartiner & muesli
  • Aromates & huiles

En savoir plus sur les produits 

Où puis-je acheter des produits Fairtrade ?

Aujourd’hui les produits labellisés Fairtrade sont disponibles dans tous les supermarchés et dans bien d’autres magasins (par exemple les magasins bio). Vous les trouverez aussi dans les stations-service, mais aussi dans des lieux de consommation comme les sandwicheries, certains restaurants, ...

Pour les professionnels, consultez notre catalogue Foodservice "TASTE".  Si vous ne trouvez pas de Produits labellisés Fairtrade chez votre fournisseur, faites-le nous savoir et nous vous aiderons dans votre recherche : info@fairtradebelgium.be.

Existe-t-il des distributeurs de snacks Fairtrade ?

Fairtrade Belgium travaille avec les fournisseurs sur les distributeurs de snacks Fairtrade, locaux et certifiés bio. De plus en plus de snacks labellisés Fairtrade sont proposés dans les distributeurs. Foods4You a lancé le premier distributeur Fairtrade sur le marché belge.

Le Fairtrade est-il toujours plus cher ?

Fairtrade est un système dont le coût d'une production durable est intégré dans le produit. C’est unique au système et nous estimons que c’est important. Mias le prix final pour le consommateur dépend de plusieurs facteurs, notamment les frais logistiques de la chaîne d’approvisionnement, le positionnement sur le marché (de niche ou non par exemple), la liberté d’un magasin de fixer le prix. Beaucoup de produits labellisés Fairtrade que l'on trouve dans les supermarchés sont tout à fait dans la moyenne des prix des produits de la même catégorie. Partez à la recherche du label dans votre magasin, comparez: vous risquerez d'être agréablement surpris!

L'environnement & le climat
Qu’en est-il de l’empreinte écologique ?

Fairtrade Belgium conseille à tous de consommer aussi local et durable que possible. Lorsque vous devez néanmoins acheter des produits du Sud (comme les bananes, le café, le cacao,...) Fairtrade est une excellente option, car le label est le garant d’un procédé de production durable et beaucoup de produits portent aussi un label Bio. De plus, le transport se fait pratiquement toujours par bateau.

Il n’est d'ailleurs pas toujours beaucoup plus écologique d’opter pour des produits locaux. Pour mesurer l’empreinte écologique de certains produits, il faut tenir compte de divers facteurs : production en serres ou pas, transport, consommation d’énergie, d’eau, emballage, etc.

 

Que fait Fairtrade pour le climat ?

Les populations des pays du Sud sont les premières victimes du changement climatique. Fairtrade investit dans des projets pour contrer le changement climatique, ainsi que l’impact du changement climatique auquel nous assistons actuellement.

Fin 2015, Fairtrade a également franchi le pas des produits Fairtrade neutres sur le plan climatique. Nous réduisons entièrement les émissions de CO2 et des entreprises investissent dans des projets climatiques, tant dans le Nord que dans le Sud.

Nord vs sud
Pourquoi n’existe-t-il pas de label Fairtrade pour les paysans du Nord ?

Le commerce équitable est encore associé aux producteurs d’exploitations familiales établis dans les pays qu’on appelle traditionnellement « du Sud». Il est juste que le monde et les relations commerciales ont besoin de plus d’équité. Chez nous aussi.

Nous pensons que les principes du commerce équitable devraient être appliqués à toute relation commerciale, donc aussi pour nos agriculteurs. Car il est inadmissible que celles et ceux qui nous nourrissent, où qu’ils soient dans le monde, ne puissent vivre décemment du fruit de leur travail. Fairtrade s’efforce de persuader les gouvernements et les institutions internationales de s’acquitter de leurs responsabilités pour rendre les structures et les processus commerciaux équitables pour tous les producteurs et travailleurs (donc aussi chez nous). Nous travaillons d’ailleurs de concert avec des organisations actives sur le terrain en Belgique et offrons notre expertise spécifique lorsqu’elle est sollicitée.

Si depuis notre création, nous avons pu observer une amélioration concrète de la qualité de vie de nombreuses communautés dans les pays « du Sud », le chemin vers un revenu vital pour tous les producteurs est encore long dans de nombreux secteurs à travers le monde. Mais pour maximiser l’impact de notre action nous devons faire des choix. C’est pour cela que la certification et le label Fairtrade sont à ce jour exclusivement disponibles pour des produits venant du Sud.

En savoir plus ? Cliquez ici.

Le choix de produits locaux est-il plus écologique que le choix de produits Fairtrade ?

Le mouvement Fairtrade veut voir émerger un système alimentaire qui soit écologiquement durable et équitable pour les individus. Cela signifie que nous réfléchissons tous sérieusement à l'origine de nos aliments et à faire des choix éthiques. Acheter équitable et acheter localement sont deux faces d'une même médaille pour la consommation éthique et responsable. Ces deux approches sont axées sur le fait de favoriser un commerce à visage humain et d'essayer de rapprocher les gens qui cultivent nos aliments de nous qui les consommons. Vous pouvez par exemple choisir d'acheter votre lait ou vos œufs près de chez vous, mais il est peu probable que le café, le thé ou le cacao soient cultivés localement, et c'est à ce moment que vous pourrez vous tourner vers le commerce équitable Fairtrade. Certains produits, comme le miel et les fleurs, sont en partie cultivés localement, mais l'offre ne peut pas répondre à toute la demande, ce qui fait que les importations sont nécessaires pour satisfaire les besoins des consommateurs. 

Prix & finances
Comment le prix minimum est-il calculé ?

Le prix minimum est régulièrement calculé par ‘the Fairtrade Standards and Pricing Unit’ de Fairtrade International. Le prix minimum permet aux producteurs de couvrir le coût moyen d’une production durable. Le prix minimum est déterminé en consultation avec les représentants des producteurs et différents intervenants.

Fairtrade International travaille suivant une méthodologie déterminée pour calculer un ‘COSP’ (Cost of Sustainable Production) pour les différents profils de producteurs et de régions : ce coût inclut les coûts de la main d’œuvre, les frais d’investissement, les frais financiers, etc. Les prix minimum par produits sont publiés sur le site de Fairtrade International.

Comment la prime est-elle calculée ?

La prime Fairtrade est déterminée dans les standards. Cela signifie que les standards prévoient l’octroi d’une prime d’un montant fixe. Cette dernière ne peut en aucun cas faire l’objet de négociation. C’est important car diverses études indiquent que les primes négociées dans d’autres modèles finissent par pratiquement disparaître au fil du temps. De manière générale, la prime représente 10% à 15% du prix minimum d’un produit. En savoir plus sur la prime Fairtrade par produit.

Combien coûte le Fairtrade au paysan ?

Les coopératives de producteurs supportent les coûts de contrôle. Tous les frais peuvent être consultés librement sur le site internet de FLOCERT

Qu’en est-il des marges réalisées par les entreprises et les supermarchés sur les produits Fairtrade ?

Fairtrade se concentre avant tout sur les revenus perçus pour les récoltes par les producteurs et leurs organisations (cf. prix minimum et prime Fairtrade). Fairtrade Belgium ne peut légalement pas influencer le prix final payé par le consommateur et donc pas davantage la marge du supermarché. Cela ne signifie pas que nous n’avons aucune vision sur les éléments suivants : le supermarché doit veiller à ce que les différents acteurs de la chaîne soient correctement rémunérés.

Fairtrade ne peut constituer une excuse pour demander des marges plus élevées.

Nous nous opposons aux prix artificiellement bas et aux guerres des prix pour certains produits. Ces pratiques génèrent in fine une trop grande pression sur les chaînes, des compromis sur la qualité et une « dépréciation » factuelle des denrées alimentaires.

Comment Fairtrade Belgium est-elle financée ?

Fairtrade Belgium est composée de deux entités : une association sans but lucratif (asbl) et une société coopérative à responsabilité limitée (scrl). En tant qu’ONG reconnue, Fairtrade Belgium asbl se voit attribuer des subventions par le gouvernement belge. 80% des revenus de l’association proviennent de subventions allouées par la Direction Générale de la Coopération au développement et de l’Aide humanitaire (DGD), les 20% restant sont ajoutés par d’autres subventions, dons et contributions provenant de Fairtrade Belgium scrl. L’asbl s’engage pour des campagnes de sensibilisation et de communication, ainsi que pour le soutien des organisations de producteurs qui ont un lien avec le marché belge.

Fairtrade Belgium scrl est financée par les revenus engendrés par la certification et les licences. Les détenteurs de licences Fairtrade paient à Fairtrade Belgium des frais de certification proportionnels aux volumes vendus. Ce budget est utilisé pour le contrôle et la certification, le développement de partenariats commerciaux et pour les actions commerciales.

30% des droits de licence sont accordés à Fairtrade International afin de contribuer directement au travail de Fairtrade au Sud.

 

Partenaires commerciaux
Qui sont les détenteurs de licence Fairtrade et les partenaires commerciaux ?

Les détenteurs de licence Fairtrade sont des entreprises qui achètent leurs ingrédients aux conditions Fairtrade et qui les transforment pour en faire un produit final emballé. Ils paient une licence pour pouvoir utiliser le label Fairtrade sur l’emballage de leur produit. Fairtrade Belgium compte une centaine de détenteurs de licence belges, dont des marques A, des détaillants, des marques 100 % Fairtrade et des multinationales.

Pourquoi Fairtrade collabore avec des multinationales et des grandes entreprises ?

Nous avons réalisé que si nous voulions changer les pratiques du commerce international, les produits Fairtrade devaient être disponibles là où 80% de la population belge fait ses achats : au supermarché. C’est sur base de cette réflexion que le label fut créé en 1989 pour pouvoir exercer une influence à grande échelle. De plus en plus de coopératives agricoles se joignent à notre système. Afin d’obtenir un impact significatif pour eux, nous devons ouvrir le marché en matière de volume. Plus le nombre de produits achetés dans les conditions Fairtrade augmente, plus les producteurs du Sud bénéficieront des retombées positives.

Toutefois, cela ne signifie pas que Fairtrade Belgium ne prend pas une position critique face à la concentration croissante du pouvoir dans la chaîne alimentaire. En collaboration avec des organisations telles que Rikolto, The Shift, Oxfam… nous offrons une position plus forte aux agriculteurs du Sud et du Nord.

Puis-je également acheter des ingrédients équitables sans les vendre dans des produits finaux labellisés Fairtrade (FSP) ?

Pour avoir le plus grand impact possible sur les coopératives de producteurs, il est essentiel que les volumes vendus dans les conditions Fairtrade augmentent. Durant les dernières années, des étapes (inter)nationales importantes ont été franchies. Le volume de produits certifiés Fairtrade a fortement augmenté. Pour les produits dont la composition est complexe, tels que le chocolat, les biscuits et les vêtements, nous avons dû trouver une nouvelle façon de travailler pour ouvrir le marché. Progresser signifie rechercher de nouvelles voies. C’est pourquoi nous avons lancé le programme « Fairtrade Sourcing Ingredient" ». Plus d’info ici.

Comment s'investir?
Comment puis-je agir personnellement pour Fairtrade ?

Achetez des produits labellisés Fairtrade et parlez-en à vos amis, à votre famille et à vos connaissances. Vous pouvez aussi prendre part à nos campagnes et nous suivre sur Facebook et Instagram. N’oubliez pas de vous inscrire également à notre newsletter !

Comment puis-je intégrer le Fairtrade dans mes cours à l’école ?

Vous trouverez toutes les informations à ce sujet ici

Comment puis-je faire certifier mon (mes) propre(s) produit(s) Fairtrade ?

Vous trouverez toutes les informations ici.

Comment puis-je rendre mon assortiment Fairtrade plus visible et communiquer à ce sujet ?

Vous pouvez en tant qu’individu, entreprise, école, organisation ou institution participer à l’une de nos campagnes. Vous pouvez aussi nous envoyer un mail pour nous poser une question spécifique.

Fairtrade Belgium organise-t-elle des sessions d’information à propos du Fairtrade ?

Oui, bien sûr. Nous organisons régulièrement des sessions d'information dans notre "Fairtrade Academy". Cliquez ici pour plus d'infos.