L’ONG Fairtrade

 

Le système Fairtrade est avant tout une chaîne humaine rassemblant des personnes de tous les horizons qui, par leur métier, leur engagement citoyen, leurs habitudes de consommation, font le choix d’œuvrer pour un commerce plus juste et  de lutter contre la pauvreté et les injustices économiques, sociales et environnementales.  

Make trade fair

Le commerce équitable est donc un ensemble de personnes qui s’engagent, en fonction de leur situation, de leurs capacités, pour un monde plus juste, plus humain où chacun  a accès à un revenu vital et à des conditions de vie dignes. Producteurs et productrices du Sud, travailleurs d’ONG, entreprises, distribution, consommateurs, pouvoirs publics, tous peuvent agir: car c’est par l’accumulation des petites victoires que les plus grands combats se remportent.

Notre coupole Fairtrade International définit les directions stratégiques de l’organisation ainsi que les standards.  Elle est financée grace aux contributions des 25 « NFO » (Organisations Fairtrade nationales) situées en Europe, Amérique du Nord, Australie, Nouvelle-Zélande, et au Japon. À côté des NFO, il y a les trois réseaux de producteurs membres de Fairtrade International qui représentent les producteurs d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie. Les réseaux de producteurs ainsi que les « NFO » ont chacun 50% des voix lors de l’assemblée générale. Les producteurs sont représentés dans tous les organes et comités de décision. Ils participent donc activement au mouvement Fairtrade.

Les Organisations Fairtrade nationales (NFO) telles que la Fairtrade Belgium, octroient le label Fairtrade aux produits du commerce équitable. En partenariat avec des acteurs économiques, leur mission consiste aussi à faire connaître les produits Fairtrade, à encourager les consommateurs à acheter équitable et à s’engager seuls ou collectivement pour un commerce plus juste et durable. Le rôle des « NFO » peut se résumer en trois points :